Que va-t’il manger?

L’an dernier, décembre a été une grosse période de mon côté car j’ai eu énormément de demandes concernant l’introduction des solides. En effet, plusieurs bébés auront près de 6 mois en décembre ou janvier et puisque tout est pas mal fermé entre le 20 décembre et le 8 janvier, c’est toujours mieux de prendre l’information avant!

Mais cette année, vous aurez en mains tous les outils nécessaires si bébé débute les solides en novembre, décembre ou janvier et même s’il a commencé plus tôt mais que les textures tardent à être introduites.

Il est possible de se procurer en tout temps mon livre numérique et mon atelier webinaire afin d’avoir de l’information juste et pratico-pratique sur l’introduction des solides.

 

Les aliments dépanneurs pour les visites à l’extérieur

  • Les crudités (poivrons, concombre)
  • Le pain grillé
  • Les oeufs
  • Les céréales de bébé, à mélanger à des la compote de fruit, un potage ou pour faire une crêpe rapide
  • Les fruits (compotes, oranges, fruits surgelé, bananes)
  • La protéine principale du repas (dinde, rôti de boeuf, longe de porc)

 

La routine

Un bébé qui débute tout juste l’introduction des aliments n’a pas encore une routine de repas établie. Il pourra donc continuer à recevoir son lait à la demande et être assis dans sa chaise-haute avec vous pendant les repas. C’est le moment de lui donner des aliments-jouets: crudités, fruits, pain grillé ou le faire explorer avec un aliment de votre assiette.

Un bébé qui mange déjà depuis quelques mois ou semaines, aura besoin de conserver un semblant de routine des repas sinon, il aura faim et montrera des signes d’irritabilité et mécontentement, jamais agréable dans le temps des fêtes!

Si bébé mange déjà des purées, commencez le repas avec celles-ci et donnez-lui ses aliments jouets en fin de repas. Vous aurez donc un petit répit pour manger votre repas encore chaud, hummmm 🙂

Si bébé partage déjà vos repas

Il est possible que bébé mange déjà la même chose que vous, c’est-à-dire des repas familiaux faibles en sel et sucre et contenant de bons ingrédients. Peut-être que vous allez hésiter à lui partager tourtières, dinde et salade de macaroni lors du repas de Noël. S’il s’agit d’un seul repas moins “adéquat” pour bébé, qu’il soit plus salé ou sucré ne changera pas grand chose à son alimentation dans son ensemble. Si ces repas dureront une semaine, il vaudrait mieux prévoir des aliments juste pour lui (omelettes, galettes de viande ou légumineuses maison, congelées, potage légumes et lentilles) . Portez une attention plus particulière aux aliments à risque d’étouffement! Textures collantes (pain non cuit, petits sandwichs, certaines tartinades) et aux aliments durs et ronds (noix entières, raisins, tomates cerises) Ces aliments sont souvent présents dans le temps des Fêtes et la supervision peut parfois être plus difficile lorsqu’il y a beaucoup d’action.

 

Rejoignez la famille Maman Mange Bien!

Vous êtes à 2 doigts d’obtenir de superbes ressources pratico-pratiques sur la nutrition de la famille. Inscrivez-vous à l’instant et obtenez le mot de passe pour ma boîte à outils réservé aux abonnés de mon infolettre.

Allez-voir votre boîte courriel pour terminer l'inscription et recevoir le mot de passe!