J’adore les crudités! Peut-être que vous pensez que la raison est que ce sont des légumes crus donc très “bons pour la santé” parce que je suis nutritionniste et bla bla bla… Ça reste vrai mais j’aime les crudités pour tellement d’autres raisons! Laissez-moi vous les présenter.

 

Les enfants adorent les crudités!

Souvent, il vont manger le légume cru mais pas cuit. Si, au contraire, vos enfants n’aiment pas beaucoup les crudités, ce n’est pas grave. Vous, les parents avez le droit d’en manger aussi! Alors assurez-vous d’avoir très souvent (ou toujours) un plat de crudités sur la table et d’en manger avec plaisir. Les enfants finiront par goûter par habitude de les voir là.

 

C’est une collation de choix au retour de la garderie, avant le souper

En effet, les enfants ont faim lorsqu’ils reviennent de la garderie. Mais ils ont déjà pris une collation d’après-midi là-bas. Si le repas n’est pas prêt, offrir les crudités les fera patienter un peu sans combler beaucoup leur appétit.

 

Ça permet de compléter n’importe quel repas (et les lunchs)

Votre repas manque de légumes? Ou ce n’est pas un repas qu’on sert habituellement avec des légumes (genre des hot-dogs) alors pourquoi ne pas mettre quand même le bol de crudités sur la table? Vous seriez surpris de voir que pour les enfants, ça ne fait aucune différence. Ils vont manger leurs crudités comme à l’habitude, n’est-ce pas super pour un repas de hot-dogs?

 

C’est frais, coloré et croquant

Parfois, les repas sont “lourds” comme les mets en sauce, les plats de pâtes ou les grosses pièces de viande. Les crudités viennent apporter du frais et du juteux et souvent de la couleur à une table. Dans les magazines, il y a toujours de la couleur avec l’ajout de garniture comme des herbes fraîches ou un concassé de tomates… dans ma vie de tous les jours, ma présentation visuelle des repas est pas mal plus ordinaire…. les crudités viennent donc ajouter de la couleur au repas.

 

Ça prend de la place dans l’estomac et permet aux parents de prendre une portion adaptée à leur appétit. Attention, les crudités remplissent aussi l’estomac des petits! Alors le but est d’offrir et non pas qu’ils ne se nourrissent que de ça, ils ont besoin des calories du repas pour avoir de l’énergie.

 

C’est un outil incroyable pour découvrir les aliments lors de l’introduction des solides

Je vous ai déjà parlé de mon aliment préféré pour débuter l’introduction des solides? Le concombre! Le poivrons est aussi un excellent choix, coloré, juteux et un peu sucré (sauf le vert, pas mon meilleur choix) il tient bien dans la main de bébé. Oui… il sera capable d’en défaire des petits morceaux, qu’il va probablement cracher aussitôt. N’oubliez pas que lorsque bébé mange, il doit être assis droit et doit toujours être sous surveillance. Les légumes crus, lors de l’introduction des solides sont certes assez durs mais ils permettent à bébé de répondre à son besoin d’autonomie, d’apprendre à gérer différentes textures et à maîtriser le réflexe nauséeux. De plus, les graines du concombre juteuses et écrasées soulagent bien l’envie de mordre associée à la poussée dentaire.

 

Les trempettes

Est-ce que les crudités doivent absolument être mangées sans trempettes? Pas du tout! Certaines crudités sont, selon mes goûts, tellement bonnes sans comme le poivron, concombre et carottes mais d’autres ont besoin d’un peu de crémeux (brocoli, chou-fleur, champignons)

Quelles trempettes choisir?

Les trempettes à base de légumineuses comme le hummous ou les tartinade de tofu sont de très bons choix, même ceux du commerce.

Le yogourt nature est un élément que je juge indispensable à avoir dans le frigo, il peut servir autant dans des mets salés que sucrés. Pour les trempettes, on peut lui ajouter du pesto, vert ou rouge ou en faire une sauce ranch avec très peu d’ingrédients. On peut même remplacer la mayonnaise de nos trempettes habituelles avec le yogourt nature.

 

Je suggère toujours à mes clients de prendre l’habitude de préparer les crudités à l’avance. Bien sûr, elles ne se conservent pas toutes très longtemps. Mais avoir des crudités déjà coupées qu’on pense à mettre au centre de la table à chaque repas va les faire passer vite. Avec 3 enfants, je dois en couper aux moins aux 2 jours. Et chaque fois c’est un concombre anglais complet, un poivron et 3-4 grosses carottes.

 

Une fois que cette habitude est bien ancrée, on en voit les résultats:  mes clients me parlent de manger plus de légumes, de réduire leurs portions au souper et pour les parents, de faire manger plus de légumes aux enfants et aussi de les faire intégrer les textures peu important l’âge du bébé.

Rejoignez la famille Maman Mange Bien!

Vous êtes à 2 doigts d’obtenir de superbes ressources pratico-pratiques sur la nutrition de la famille. Inscrivez-vous à l’instant et obtenez le mot de passe pour ma boîte à outils réservé aux abonnés de mon infolettre.

Allez-voir votre boîte courriel pour terminer l'inscription et recevoir le mot de passe!