Je vais vous avouer quelque chose, autant je suis heureuse de voir mon bébé manger par elle-même, autant j’aime lui donner moi-même à manger, avec mes doigts ou une cuillère. Croyez-vous que c’est contradictoire? Je dirais plutôt que c’est bien pratique.

Lorsque je suis assise à la table, je mange et je dois m’occuper des 3 autres enfants, c’est donc très utile que ma 4e puisse manger ses légumes, sa toast ou son fruit pendant ce temps-là. Mais pour ce qui est du repas principal, la protéine riche en fer, j’aime bien l’aider. Oui, elle est encore petite. Oui elle est très bien nourrie par mon lait. Oui elle pourrait seulement jouer avec sa nourriture et ça serait correct. Mais elle veut plus. Contrairement aux 2 derniers, elle veut manger plus de nourriture. Peut-être parce qu’elle est une moins grosse buveuse que les autres? Peu importe, mon rôle est de m’adapter à ce que j’observe et elle veut manger plus.

J’ai commencé à la faire jouer avec des crudités dures lorsqu’elle avait un peu plus que 5 mois (juste pour être avec nous à la table). Après deux semaines, j’y suis allée avec concombres, poivrons, quartiers d’orange, pelure de melon d’eau. Elle arrivait de plus en plus à défaire des petits morceaux et à les cracher, l’important c’est qu’elle prenait goût à l’exercice et tolérait les aliments lorsqu’elle les portait à sa bouche.

Par la suite, j’y suis allée tranquillement avec des aliments plus mous, elle arrivait alors à en défaire de plus gros morceaux, haut de coeur en prime. Avec la pratique, elle gérait de mieux en mieux. Puis, des petits morceaux sont apparus dans la couche, preuve qu’elle en avalait.

Vers son 6e mois, je lui offrais de plus en plus d’aliments, toujours en mode découverte et exploration. Rapidement, avec notre routine familiale, je lui ai offert des aliments de nos 3 repas, à tous les jours. Je cuisine des repas maison et je fais attention à ne pas saler ni utiliser des produits transformés contenant du sel.

Lorsqu’elle a commencé à recevoir 3 repas, j’ai introduit quelques aliments en purées comme les céréales, les compotes et les potages dont nous raffolons ici à la maison. Je lui offre à la cuillère et elle adore ça.

J’ai introduit les aliments allergènes uns à uns en observant toujours bien les réactions pendant le repas. Dailleurs, je reste toujours près d’elle lorsqu’elle mange, c’est un élément clé dans la prévention des étouffements.

Annette a seulement 6 mois et demi et elle mange avec nous et comme nous, sauf lorsque le repas ne convient pas. Pour l’aider, je lui offre souvent une partie du repas à la cuillère. La différence entre elle et un bébé qui a débuté les solides par la purée? C’est qu’elle tolère les textures et qu’elle reçoit le même repas que nous. Et ça, c’est vraiment pratique 🙂

Il est recommandé d’introduire les textures avant l’âge de 9 mois afin de favoriser l’acceptation des aliments. Peu importe l’âge de votre bébé, connaître les principes de l’alimentation autonome est une merveilleuse façon de lui faire accepter différentes textures. La progression purées lisses vers purées grossières n’est pas toujours acceptée. Jouer avec une toast? C’est beaucoup plus amusant 🙂

Peu importe la façon d’introduire les solides, si bébé a plus de 6 mois, il pourrait bénéficier grandement d’apprendre à gérer différentes textures. Connaître les principes de l’alimentation autonome du bébé vous guidera à travers cette magnifique aventure.

Rejoignez la famille Maman Mange Bien!

Vous êtes à 2 doigts d’obtenir de superbes ressources pratico-pratiques sur la nutrition de la famille. Inscrivez-vous à l’instant et obtenez le mot de passe pour ma boîte à outils réservé aux abonnés de mon infolettre.

Allez-voir votre boîte courriel pour terminer l'inscription et recevoir le mot de passe!