Il y a quelques temps, Julie Brousseau qui était en stage avec moi a écrit un article de blogue complet sur la prévention du rhume. Je récidive un peu sur le même sujet avec un article moins étoffé car à moins d’une semaine des fêtes, on veut éviter la transmission de virus.

Voici donc un guide de conseils nutrition et mode de vie qui ne peuvent pas nuire afin de prévenir les virus mais aussi soutenir le processus de guérison naturel du corps.

Se laver les mains: En rentrant à la maison, avant de manger, après avoir joué quelques heures et touché à tout dans la maison. Un bon lavage des mains est assez long et nécessite de bien les frotter sous l’eau avec du savon.

Dormir assez: Guérir demande du repos et être en forme peut aider à prévenir les virus de trop nous affecter. Si possible, on garde routine et sieste. Meilleur remède pour le rhume!

Jouer dehors: Changer d’air, ça fait du bien! Et l’air humide de l’extérieur surtout lorsqu’il neige, est bon pour les petits nez bouchés.

Boire de l’eau: La peau sèche, les lèvres sèches, le mucus épais… Le corps a besoin de s’hydrater autant en période froide qu’en temps chaud l’été. On offre donc un verre d’eau à tous les repas et collation et on traîne une bouteille familiale partout.

Le miel: Pour les gorges irritées, une bonne cuillère de miel, un peu d’eau chaude et de citron, ça fait très bien le travail. À ne pas donner avant 1 an!

Nourrir son microbiote! Je serai brève car j’aimerais bien écrire un série d’articles sur le sujet tellement c’est passionnant. Mais sachez qu’avant même de tenter d’ajouter des suppléments dans notre alimentation et celle de nos enfants, on a grandement à gagner à s’assurer que notre microbiote est en santé. Le microbiote est l’ensemble des bactéries qui vivent dans notre corps, principalement dans notre intestin. Et il aime les fibres. Et donc les plantes. Et pas beaucoup le sucre.

On devrait donc manger chaque jour:

  • Beaucoup! de fruits et légumes
  • Des noix et graines
  • Des grains entiers(blé entier, riz brun, quinoa, avoine)
  • Ail, oignons
  • Légumineuses

Les suppléments: Tout n’est pas prouvé et je m’excuse de ne pas fournir de références scientifiques sur le sujet(rush des Fêtes!) mais pour mettre toutes les chances de notre côté, ces suppléments peuvent être utilisés.

Probiotiques: on peut commencer par ceux présents dans les aliments (viser tous les jours): kéfir, yogourt probiotiques, lacto-fermentations ou en prendre en suppléments. Certains pour enfants sont croquables ou en poudre. Lequel choisir? La plupart contiennent les même bactéries que le yogourt mais en plus grande quantité et d’autres ont des souches spécifiques étudiées pour aider dans une situation particulière. Allez-y avec un probiotique de base pour enfant (et un pour adulte, pour vous) et vous pourrez varier après quelques temps si vous avez l’impression qu’il vous aide ou pas.

Vitamine D: 400UI pour les enfants, 400-1000Ui pour les adultes. C’est l’hiver, on ne fabrique pas de vitamine D par la peau pendant cette période à cause de notre position géographique.

N’hésitez pas à me partager vos trucs en commentaires!

 

Rejoignez la famille Maman Mange Bien!

Vous êtes à 2 doigts d’obtenir de superbes ressources pratico-pratiques sur la nutrition de la famille. Inscrivez-vous à l’instant et obtenez le mot de passe pour ma boîte à outils réservé aux abonnés de mon infolettre.

Allez-voir votre boîte courriel pour terminer l'inscription et recevoir le mot de passe!