Cet automne, j’ai participé à une dossier pour La Presse concernant les superaliments. Le sujet n’était pas quels sont les superaliments mais bien de savoir si le terme superaliments devait être utilisé ou non.

Le terme superaliment fait référence à des aliments qui contiennent en plus de leurs valeurs nutritives de base, certains composés apportant des bénéfices sur la santé, par exemple les bleuets qui contiennent aussi beaucoup d’antioxydants.

Le problème avec la catégorisation des aliments en bon, pas bon ou super est qu’on a tendance a mettre trop d’emphase sur les aliments en particulier et non pas à l’alimentation dans son ensemble.

Est-ce qu’une pomme est moins bonne pour la santé que du chou kale? Est-ce que cette sorte de barre tendre contenant du yogourt probiotique est mieux que mon muffin maison? Ça ne devrait pas être ce genre de question qu’on se pose lorsque vient le temps faire l’épicerie mais plutôt, est-ce que la plupart des aliments de mon panier sont des produits frais et peu transformés.

 

Toujours est-il que les gens aiment bien avoir des idées d’aliments qui gagneraient à être mis plus souvent au menu. Les enfants et même bébé peuvent profiter d’un ajout de variété au niveau de l’alimentation. Voici quelques belles idées d’aliments “super” et des façons de les utiliser.

 

Les noix et graines:

Les noix contiennent des fibres, des bons gras et autres nutriments(vitamines et minéraux). De plus, elles sont bonnes pour le microbiote (les bactéries de l’intestin) ce qui contribue à une bonne santé. Consommer régulièrement des noix et graines est une très bonne habitude alimentaire à prendre à la maison et bébé pourra lui aussi en bénéficier.

Les noix sont des allergènes communs alors il faut les introduire avec la règle des trois jours pour voir si bébé a une réaction. Il est suggéré de les introduire dès le tout début de la diversification alimentaire soit vers 6 mois. Puisque les noix sont dures et rondes, elles sont à risque d’étouffement. On s’assure donc de les offrir moulues ou hachées finement. Il en est de même pour les graines telles que les graines de citrouille ou tournesol, les petites graines comme le sésame, chanvre et chia peuvent être ajoutées directement dans les recettes.

 

À quel endroit ajouter des noix ou graines moulues?

  • Dans les céréales de bébé, dans une galette, crêpe ou biscuit maison.
  • Elles peuvent servir de chapelure dans les galettes, croquettes de viande, poisson ou végé
  • On peut tartiner du beurre de noix ou de graines sur une toast chaude pour le déjeuner.

 

Les fruits rouges, bleus ou violacés:

Les petits fruits comme les bleuets, fraises ou framboises sont habituellement très aimés par les enfants et même les bébés lorsqu’ils sont capables des les manger. Ces fruits ne contiennent pas de super pouvoir mais certains antioxydants en grandes quantité.

On peut en faire une compote, les ajouter aux céréales ou au yogourt nature.

Ces fruits peuvent aussi être servis natures, le bébé de 6-7 mois pourra prendre une grosse fraise dans ses petites mains mais les bleuets seront plus faciles à prendre vers 9-10 mois lorsque bébé fera la pince.

Une autre idée: les canneberges fraîches en compote un peu sucrée peut être ajoutée au yogourt mais aussi servie avec la viande. 

diversification alimentaire

 

Les légumineuses:

Les légumineuses gagnent à être introduites très tôt lorsque bébé commence à manger. Elles sont une bonne source de protéines, contiennent du fer et des fibres. Le problème avec les légumineuses et qu’elles sont difficiles à prendre et à manger avec les mains lorsque bébé a 6 mois. Il faut donc les cuisiner.

Des idées: galettes ou croquettes végé, burger végé, chili aux haricots ou soupe aux lentilles servis à la cuillère ou sur un pita séché.

 

La famille des choux:

Brocoli, choux, bok choy, kale, chou-fleur. Ces légumes devraient se retrouver régulièrement au menu familial et sous différentes formes. Je suis certaine que le brocoli et même le chou-fleur font déjà partie de votre famille soit en crudités ou bouilli/vapeur en légumes d’accompagnement. Vous les essaierez grillés au four avec de l’huile d’olive, c’est vraiment bon!

 

Le chou kale et toutes les autres feuilles vertes peuvent être ajoutées à des potages ou hachés finement et sautés avec oignons et viande hachée (pâté chinois, riz sauté, sauce spaghetti)

Le bok choy peut être servi en soupe style asiatique ou en sauté.

 

Le but avec les choux est de le mettre au menu souvent mais ne vous en faites pas s’ils sont refusés au premier essai. Les morceaux “verts” semblent toujours être une substance toxique selon plusieurs enfants (les miens en tout cas) mais lorsque nous (les parents) en mangeons souvent, il viennent à les goûter et à les apprécier.

diversification

Rejoignez la famille Maman Mange Bien!

Inscrivez-vous à l’instant et obtenez le mot de passe pour ma boîte à outils réservé aux abonnés de mon infolettre.

Allez-voir votre boîte courriel pour terminer l'inscription et recevoir le mot de passe!

Pin It on Pinterest