Devriez-vous essayer un régime d’éviction pour l’allaitement?

Quelles sont les raisons qui poussent des mamans à modifier leur alimentation pour le bien de leur bébé allaité? Les bébés sont dits intolérants aux protéines laitières (aussi appelées protéines bovines) C’est en fait un type d’allergie qui ne fait pas intervenir le système immunitaire (non IgE médié) Les symptômes du bébé sont plutôt d’ordre digestif: pleurs, douleur au ventre, gaz, crampes, sang dans les selles etc. Il peut également y avoir des symptômes associés au reflux: régurgitations douloureuses. Ne tentez pas de faire vous-même un diagnostic, cet acte appartient au médecin. Avec l’histoire des symptômes, il vous orientera vers l’essaie de la diète ou penchera plutôt vers un diagnostic de relux. Puisque les symptômes de l’allergie non IgE médiée au lait  et du reflux pathologique se ressemblent, l’échec de la diète permet de renforcer le besoin d’essayer la médication pour soulager les symptômes. C’est pourquoi une modification de l’alimentation de la maman qui allaite devrait être essayé en premier lieu.

 

Qu’en est-il du soya et du boeuf?

Le retrait du lait  de vache de l’alimentation de la maman qui allaite un bébé intolérant va souvent de pair avec le retrait du soya. Le but de couper les deux en même temps est de diminuer les symptômes du bébé plus rapidement. Le soya pourra être réessayer d’ici quelques semaines lorsque le bébé ira mieux. Il est toujours possible de cesser les produits laitiers puis le soya si les symptômes sont toujours présents après quelques semaines de régime.  

Pour le boeuf, les réactions à cette protéine via le lait maternel sont très rares, il n’est donc pas nécessaire de le couper d’emblée. Il ne devrait être coupé qu’en cas de réaction franche avec cet aliment.

 

5 conseils pour débuter un régime d’éviction sans mourir de faim

 

S’informer et se faire accompagner

Le retrait de tous les produits laitiers chez une maman fait peur à plusieurs personnes, incluant souvent le médecin traitant mais surtout l’entourage proche. En effet, voir une maman fatiguée, en perte d’énergie et épuisée par un bébé qui pleure beaucoup, dort peu et semble souffrant est difficile pour la famille immédiate. Le sentiment d’impuissance est grand. C’est souvent à ce moment que surviennent des doutes sur la poursuite de l’allaitement.  Si vous désirez poursuivre l’allaitement, vous n’avez pas à le faire seule. La plupart des nutritionnistes qui suivent les enfants sont là pour accompagner les mamans avec leur régime d’éviction. Je fais également ce type de suivi en consultation privée à distance.

Pour la mise en pratique du régime, j’ai créé un livre numérique complet sur le sujet. Il ne remplace pas une consultation privée mais permet de faciliter énormément la gestion des repas tout en s’assurant que la maman ne manque de rien.

Mettre l’emphase sur le repas principal

Les collations c’est génial pour compléter le repas. Mais si celui-ci est incomplet, vous risquez d’avoir énormément faim pour les collations… et c’est souvent là que se retrouvaient les produits laitiers. Un repas complet comprend des légumes, une source de protéines et un féculent mais aussi des matières grasses et des fruits. C’est le moment, selon votre appétit, de manger une bonne portion afin d’être rassasiée jusqu’au repas suivant. Comment faire pour avoir des repas complets alors que bébé ne dort pratiquement pas de la journée? Demandez de l’aide pour s’occuper du bébé ou pour la cuisine. Planifiez et cuisiner en double le week-end lorsque vous n’êtes pas seule pour s’occuper du bébé. Il existe également des repas traiteur sans allergènes tels que ceux de La Cuisine à Christine, offerts dans plusieurs épiceries.

 

Viser 3 collations par jour

Les premiers mois après l’accouchement s’accompagnent habituellement d’une faim intense. C’est encore plus vrai pendant l’allaitement car le corps nécessite des calories supplémentaires pour fabriquer le lait. Il est donc essentiel de compléter les repas avec des collations pendant la journée ainsi qu’une bonne collation en soirée. Il n’est pas rare d’avoir faim également pendant un réveil de nuit. Quoi choisir lorsque le yogourt et le fromage ne sont plus disponibles? Voici quelques idées.

  • Boisson d’avoine, d’amandes ou de cajou aromatisées ou non
  • Muffins, galettes, barres maison. Recette doublées et congelées.
  • Boule d’énergie
  • Smoothie avec boisson végétale, fruits et noix/graines
  • Céréales sèches, fruits secs et noix
  • Pita et guacamole ou croustilles de maïs bio et salsa
  • Toasts au beurre d’arachide

 

Mettre l’emphase sur les aliments de base non transformés

Vous ne pouvez plus manger aucun produit laitier ni produit du soya. Il reste tous les fruits et les légumes, plusieurs sources de protéines; poisson, poulet, porc, légumineuses, noix, oeufs, des produits céréaliers non transformés tels que le riz, les pâtes, le couscous, le quinoa et les matières grasses. Lorsqu’il est question d’allergies, la première étape avant de trouver des produits “sans” est de simplifier l’alimentation et de ramener aux aliments de bases qui seront cuisinés maison.

Vous aurez besoin d’une boisson végétale pour remplacer le lait pour boire et dans les recettes. Voici un article pour vous orienter dans ce choix.

 

Donnez vous du temps

Si plusieurs mamans voient des résultats après quelques jours seulement, il est plutôt attendu que l’effet de la diète soit efficace après 2 à 6 semaines. Après ce temps, s’il y a amélioration, tant mieux. Assurez-vous de manger suffisamment, à votre faim, des repas complets et nourrissants. Si les symptômes sont toujours là, parlez-en au médecin. Il est possible que les symptômes soient reliés au reflux et la non réponse au changement d’alimentation orientera le médecin vers le diagnostic.  Il est aussi possible que les amélioration au niveau des symptômes soient très subtiles. Réintégrez alors le soya puis le lait. S’il y a détérioration à la réintroduction de ces aliments c’est aussi une façon de vérifier si le traitement fonctionne.

Rejoignez la famille Maman Mange Bien!

Inscrivez-vous à l’instant et obtenez le mot de passe pour ma boîte à outils réservé aux abonnés de mon infolettre.

Allez-voir votre boîte courriel pour terminer l'inscription et recevoir le mot de passe!

Pin It on Pinterest