Toujours en manque d’idées pour les repas de la semaine? Même si on possède plusieurs livres de recettes et qu’Internet est une source sans fin d’idées, le syndrome de la page blanche arrive dès qu’on se met à planifier. C’est parce que trop de choix fait en sorte qu’on a de la difficulté à prendre une décision. Ce phénomène est très étudié en marketing et la suggestion pour guider le client est de l’accompagner dans la processus. Ça tombe bien! Concernant la planification des repas, je suis très bonne pour accompagner les familles.

Voici cinq trucs pour vous aider à simplifier la planification des menus de la semaine.

Les repas thématiques

Quand vient le temps de décider ce qui sera au menu, limitez les options, choisissez un thème. Ça peut être un choix de protéine, un type de repas, une cuisine typique d’un pays etc.
Voici des exemples:

Par protéines:

  • Lundi tofu
  • Mardi poulet
  • Mercredi poisson
  • Jeudi légumineuses
  • Vendredi boeuf

Par type de repas

  • Lundi salade
  • Mardi mijoté
  • Mercredi soupe et sandwich
  • Jeudi Plaque
  • Vendredi pizza

Voyage autour du monde

  • Lundi asiatique
  • Mardi tex mex
  • Mercredi italien
  • Jeudi grec
  • Vendredi moyen orient

Bien sûr, on peut mélanger tous les thèmes ensemble, le but est de se donner une ligne directrice.

Les crudités comme légume d’accompagnement

Vous savez que les légumes devraient occuper une grande place dans l’alimentation de toute la famille. Le problème est que les légumes sont plus longs à préparés (laver, couper, cuire) et souvent moins appréciés des enfants. Ces deux conditions ne donnent pas envie de passer trop de temps à les inclure au menu. C’est là que les crudités peuvent vraiment venir vous soutenir les soirs de semaines (et même le week-end).

Les enfants préfèrent habituellement les légumes crus à ceux qui sont cuits, c’est principalement une question de texture.

Les crudités peuvent accompagner n’importe quel repas: un repas qui a déjà beaucoup de légumes comme un mijoté ou un repas plus rapide style hamburger.

Les crudités servies régulièrement (ici c’est à tous les jours) deviennent un aliment sécurisant pour les enfants et vont aller vers celà si le reste du repas est un peu nouveau.

Pas besoin d’être compliqué! Ici c’est concombre, poivrons, carottes et tomates cerises. Personne n’est encore tanné d’en manger.

 

Essayer une ou deux nouvelles recettes par semaine, pas plus!

La meilleure façon d’abandonner la planification après 2 semaines, c’est d’essayer de trop en faire!

Planifier, ça veut seulement dire de planifier. Penser aux repas qui seront servis la semaine suivante, c’est tout! On peut planifier manger du spaghetti ou des sandwichs. Ça sera à l’horaire et ça nous évitera de se casser la tête le soir venu.

Bien sûr, on aime manger varié et essayer des nouvelles recettes. Et c’est ok, ça permet de garder la motivation et essayer d’intégrer de nouvelles saveurs dans l’alimentation de la famille. Viser une nouvelle recette par semaine est un bon objectif, deux si la planification des repas va déjà bien. Mais pas plus.

Si la nouvelle recette est un succès (bonne, rapide, facile) elle reviendra régulièrement au menu et ajoutera de la variété aux semaines à venir. Si elle n’est pas un succès, on sait que le reste des repas de la semaine sont des valeurs sûres. ce qui ne sera pas le cas si toutes les recettes sont nouvelles!

Faites-moi confiance, viser seulement une nouvelle recette. Essayer d’en faire plus va apporter l’effet contraire.

 

Planifier en fonction des aliments qu’on a à la maison

Je sais que vous avez un congélateur ou une réserve pleine d’aliments: viandes congelées, conserves de poisson ou de légumineuses, pâtes, riz et autres aliments “dépanneurs” qui sont toujours à la maison au cas où… Hé bien c’est le temps de mettre ça au menu! Essayer de partir des ingrédients que vous avez pour les repas de la semaine, ça va vous faciliter la vie et vous faire économiser. Cet article donne des idées de repas avec les aliments en conserve.
Pour les viandes congelées, partez de celles-ci pour planifier votre menu thématique tel que discuté au point 1.

 

Planification n’égale pas perfection!

Planifier c’est juste planifier! Planifier les repas c’est de réfléchir à ce qui sera au menu la semaine prochaine puis s’assurer d’avoir les ingrédients sous la main le soir venu. C’est cette étape cruciale qui fait tout le travail pour soulager la charge mentale. Malheureusement, on pense souvent que bien planifier les repas va aussi de pair à planifier des repas super “santé” ou faire un meal prep extrème ou essayer plein de nouvelles recettes. Cela ne colle souvent pas du tout aux habitudes et routines de votre famille. Bien sûr, la planification des repas peut mener à manger plus varié et à essayer des nouvelles recettes. Mais il faut partir de la base et juste planifier. Puis, lorsque planifier fait partie de nos habitudes, on peut aller plus loin.

Courage! Et je suis là pour vous accompagner. 
Et d’ailleurs j’ai prévu l’outil idéal pour vous accompagner dans votre planification des repas, soit mon fameux livre numérique des Recettes du Garde-Manger! 

  • Livre numérique : Les recettes du garde-manger

    $15.00 +tx

Pin It on Pinterest