Peu importe la façon d’introduire les solides, avec les purées ou selon l’alimentation autonome du bébé, les parents cherchent toujours à en savoir le plus possible et c’est tant mieux. Pour la diversification menée par l’enfant (DME) c’est une méthode plus récente et moins connue bien qu’elle soit de plus en plus adoptée par plusieurs professionnels de la santé. Pendant vos recherches sur le sujet, vous apprendrez beaucoup sur les recommandations, la nutrition et sur quel type d’aliments offrir. Ces 5 conseils vous permettront, je l’espère, de vivre cette période de façon plus douce: vivre le moment présent et avoir confiance dans vos actions et celles de bébé. 

 

Voici 5 conseils pour bien débuter la DME

 

S’informer

Que vous soyez intéressés ou non par la DME, il est toujours bon de s’informer et de savoir à quel endroit sont les ressources pour le faire.  Vous aurez tous les outils si bébé refuse les purées, mange peu ou même s’il se montre un bon candidat pour la DME. Une fois l’information en mains, vous pourrez adapter l’alimentation selon les habiletés de bébé.

J’ai plusieurs outils pour vous renseigner sur la DME, très axés sur le pratico-pratique:

 

Attendre que le bébé aie près de 6 mois

L’âge d’introduction des solides au Canada est de 6 mois. Si plusieurs bébés débutent un peu avant, pour la DME, il est primordial que bébé aie près de 6 mois afin de pouvoir s’alimenter de façon sécuritaire. Il est possible de prendre de l’information avant, surtout au niveau de la théorie, mais les questions sur le sujet sont souvent de l’ordre du pratico-pratique. Le cinquième mois de bébé est parfait pour commencer à planifier les types d’aliments à introduire et essayer quelques recettes. Puisque je privilégie le partage des repas, ceux-ci devront être cuisinés maison, sans sel. Vous pouvez vous inspirez de mes recettes modifiées DME ou des exemples de menu DME.

 

J’ajouterais que la période d’introduction des solides est merveilleuse pour la découverte des saveurs et des textures. Mais ça vient avec des responsabilités supplémentaires, nourrir un bébé n’est pas de tout repos, même s’il mange de façon autonome. Profitez des moments que bébé ne boit encore que du lait. C’était ma période préférée… nostalgie!

 

Enlever les barrières

Bien que la méthode d’introduction traditionnelle avec les purées aie changé dans les dernières années, il est bien ancré dans nos esprits qu’on doit présenter un aliment à la fois, non mélangé ainsi qu’une seule saveur. Quand on lit sur la DME, on voit bien que ces principes sont mis de côtés, pour le plus grand plaisir de bébé! En effet, les aliments sont souvent offerts sous forme de  repas maison contenant plusieurs aliments, saveurs et textures. Il est également habituel de voir des recettes cuisinées spécifiquement pour bébé dès les premiers repas. 

Autre que l’introduction des allergènes, qui nécessitent une attention particulière, il est adéquat d’offrir rapidement différents aliments à bébé ainsi que différentes saveurs. Bien sûr, le sel, le sucre et les aliments ultratransformés n’ont pas leur place dans l’alimentation d’un bébé. On devrait lui offrir des aliments nourrissants et sains ou préparés maison à partir d’ingrédients de base. On doit enlever les barrières de l’aliment unique, présenté un à la fois. Au menu: omelette à la patate douce et rôtie à la purée de pois chiches!

 

Profiter du moment: pas de stress, pas de pression

L’introduction des solides est une période d’exploration et de découvertes… qui ne va pas toujours comme c’est souhaité. Il est possible que bébé ne fasse que jouer avec ses aliments. Il est possible qu’il n’y touche pas du tout. Il est aussi possible qu’il aie beaucoup d’intérêt mais qu’au final, il ne mange presque rien. L’introduction des solides n’est qu’une introduction. Bébé est encore bien nourri par son lait. C’est le moment idéal pour apprendre à gérer les textures et à découvrir les saveurs ou simplement à accepter que le lait va éventuellement être remplacé par les aliments dans quelques mois!

 

Les recommandations suggèrent de débuter avec des aliments riches en fer car bébé a besoin de cet élément nutritif pour sa croissance. Cette recommandation devrait vous inciter à lui offrir des aliments riches en fer plusieurs fois par jour mais ne devrait pas vous mettre de la pression. Toujours dans les recommandations, il n’y a pas de quantité suggérée d’aliments à offrir. C’est bébé qui gère son appétit et nous fait savoir lorsque le repas est terminé: il ferme la bouche, ne porte plus les aliments à sa bouche et tourne sa tête si on essaie de l’aider. Il est donc possible qu’il mange très peu. Afin de profiter encore plus du moment présent et éviter la pression, mangez en même temps que lui, à peu près le même repas et observez votre bébé découvrir les aliments.

 

Offrir des aliments tendres

Par quel aliment commencer la DME? Les aliments préférés varient d’une personne à l’autre. J’ai les miens, ma collègue Jessica a les siens et il n’y aucune mauvaise réponse ni meilleure tant que les aliments présentés sont tendres et faciles à prendre par des petites mains de bébé. Avec la pratique, je préfère les aliments qui ont une certaine fermeté pour ne pas s’écraser complètement  dès que bébé aura refermé la mains dessus. J’aime la courgettes cuite à la vapeur et le bouquet de brocoli.

Pour une dme sécuritaire il faut éviter les aliments durs et ronds ainsi que les aliments avec une texture collante (le pain doit être grillé). Imaginez la texture dans votre propre bouche si vous n’aviez pas de dents. Si ça se défait facilement avec la langue, c’est une texture appropriée pour que bébé mange cet aliment.  

 

Je vous souhaite une bonne période d’introduction!

 

Téléchargez gratuitement les fiches DME comment couper les aliments selon l’âge du bébé


Rejoignez la famille Maman Mange Bien!

Inscrivez-vous à l’instant et obtenez le mot de passe pour ma boîte à outils réservé aux abonnés de mon infolettre.

Allez-voir votre boîte courriel pour terminer l'inscription et recevoir le mot de passe!

Pin It on Pinterest